Comment trouver sa voie ?

 

Qu'est-ce qui prouve qu'il existe une voie pour chacun d'entre nous?
Si vous observez la nature, vous y trouverez chaque chose à sa place. Tuez un maillon et le système est en déséquilibre.

Chez les êtres humains c'est la même chose nous sommes un microcosme de la nature. Regardez une entreprise, chaque personne à son rôle à jouer. Faites sauter un maillon qui n'est pas remplacé et c'est toute l'entreprise qui est en danger.

Jadis les psychologues pensaient qu'un enfant était une page blanche ou l'on pouvait écrire n'importe quoi avec l'éducation. On sait maintenant que c'est faux. Un enfant nait avec des caractéristiques bien précis, certains sont doués pour quelque chose alors que d'autres pour complètement autre chose. Les parents le savent bien, vous pouvez élever 10 enfants de la même manière pas un seul ne sera identique.

L'un va jouer d'un instrument à 5 ans sans apprendre le solfège, l'autre va avoir une agilité exceptionnelle avec les pieds ou les mains, un autre va avoir de la logique en mathématique, etc.

Quelle preuve de plus peut-on avoir qu'il existe une prédestination pour chaque personne?

Si elle n'existait pas, croyez-moi, on serait identique à la naissance.

Donc ce que vous voyez à l'extérieur, l'organisation de la nature, du monde et même de l'univers, est identique à ce qui se passe à l'intérieur de vous c'est le même mode de fonctionnement. Les animaux ont un instinct qui fait qu'ils savent exactement ce qu'ils doivent faire. Les humains ont quelque chose de spécifique qui embrouille les cartes c'est la conscience. Ne me demandez pas pourquoi on a cette particularité on entrerait vite dans la religion et je ne veux pas.

La conscience est en quelque sorte une surcouche recouvrant toutes vos tendances innées. En fait, c'est grâce à la conscience que vous savez que vous existez. En contrepartie évidemment elle vous cache bien des choses qu'il faut découvrir avec de l'ouverture d'esprit et des recherches personnelles.

Alors, comment trouver votre voie?

Ce n'est pas évident d'expliquer, car on a tous un vécu différent comme une éducation étouffante, etc. J'ai donc essayé de faire une synthèse de ce que je remarquais en consultation :

Quand on est enfant, on a tous une particularité que les autres n'ont pas. Essayez de vous rappeler ce que vous étiez ? Qu'est-ce que vos parents disaient de vous? Aviez-vous un talent particulier ? Étant adulte, on ne discute jamais assez avec ses parents, car eux se souviennent de vous étant enfants, nettement mieux que vous même.

Cela dit avec cette méthode je me heurtais aussi à un problème avec certaines personnes. La pression de l'éducation a fait que les parents essayent de forger les enfants à leurs images. Cela induit des enfants qui vont dans une certaine voie, mais sans avoir les talents innés pour y parvenir. Et évidemment adultes ils sont complètement perdus, ils ont perdu de l'estime et de la confiance en soi.

Je vais prendre l'exemple du gaucher, jadis être gaucher était considéré comme une tare, un handicap physique. Alors à l'école certains profs attachaient la main gauche de l'élève en le forçant à écrire de la main droite. Que s'est-il passé ? Ces enfants victimes ont des problèmes d'orientation dans l'espace, ont été en échec scolaire, etc.

C'est exactement le même problème que beaucoup d'enfants ont subi pour suivre leur voie. "Dans la famille on est ouvrier, tu apprendras un métier manuel." "Cette société est familiale depuis des générations, tu me succéderas comme PDG." etc., etc. Voilà la pire façon d'élever ses enfants.

Ou bien, il y a aussi l'éducation, mais sans la faute des parents. C'est-à-dire que le milieu est tellement modeste que les parents ne peuvent pas assouvir les talents de leurs enfants. Dans ce cas, comme dans d'autres, il est possible de réajuster étant adulte, mais ça prends plus de temps évidemment.

On m'a aussi posé la question si trouver sa voie était uniquement une question professionnelle. C'est vrai que l'on passe beaucoup de temps au travail donc il est préférable exploiter vos possibilités dans un job que vous aimez, mais trouvé sa voie peut être toute autre chose. Une femme ou un homme qui a un esprit de famille très prononcé depuis son plus jeune peut décider de prendre des congés parentaux pour élever ses enfants.

Ou bien vous avez un travail uniquement alimentaire, mais pendant vos loisirs vous vous exprimez complètement avec une passion qui vous aide à supporter les aléas de la vie quotidienne.

Vous comprenez que pour trouver votre voie vous devez vous adapter à la situation économique et sociale de votre pays

Est-ce que vous suivrez votre voie toute votre vie ? La réponse est qu'il serait préférable, oui.

Pourquoi ?

Je pense que vous avez déjà remarqué autour de vous des personnes qui s'éclataient au travail, mais ils sont DCD peu de temps après leur retraite ou sont tombées malades ou bien vous trouvez qu'ils vieillissent vite après leur arrêt.

La seule cause est que justement ils n'exploitent plus ce qu'ils ont à l'intérieur d'eux. Il faut donc surtout continuer à baigner dans votre domaine de prédilection. On peut par l'intermédiaire d'associations, de bénévolats, etc. se rendre très utile. L'exemple que j'ai pris tout à l'heure sur la garde d'enfants peut aussi être exploité en retraite soit par ses petits enfants soit en s'occupant d'enfant défavorisé.

Sans vous diriger toute votre vie dans votre voie de prédilection, si vous y arrivez une bonne partie de votre vie c'est déjà génial. il y a des personnes qui n'y arrivent jamais.

Pour résumé, trouver sa voie est directement proportionnel de ce que le destin a mi en vous comme caractéristiques dés la naissance. Et c'est en vous analysant sérieusement que vous arriverez à avoir le déclic si vous ne l'avez jamais eu. Et posez-vous la question en quoi mes capacités peuvent être utiles à la société. Il y a toujours une porte qui vous est réservée alors trouvez là!

Bonne chance ! :

Eric Cordier